3ème pilier

Le système de pension suisse a une structure à trois piliers dans laquelle le premier pilier est le gouvernement, le deuxième pilier est les cotisations de l’employeur et des employés aux pensions privées et aux fonds d’épargne, et le troisième pilier est principalement les pensions privées professionnelles. Découvrons-en plus sur cette assurance 3ème pilier, ce qu’elle implique et comment elle peut vous aider !

Le 3e pilier de l’assurance

Le troisième pilier de l’assurance est la marge de solvabilité. La marge de solvabilité est la différence entre le passif total d’un assureur et son actif total. Il représente le montant d’argent dont un assureur dispose pour payer les sinistres.

La solvabilité d’un assureur est importante car elle affecte sa capacité à payer les sinistres. Si le passif d’un assureur dépasse ses actifs, il peut devenir insolvable et incapable de payer les sinistres. La marge de solvabilité fournit un coussin contre l’insolvabilité et garantit qu’un assureur peut payer les sinistres même si ses investissements sont peu performants.

La marge de solvabilité est l’un des indicateurs les plus importants de la solidité financière d’un assureur. Les compagnies d’assurance sont tenues de maintenir un certain niveau de solvabilité afin d’opérer dans la plupart des juridictions. Les exigences de solvabilité varient d’un pays à l’autre, mais elles impliquent généralement le maintien d’un certain ratio actif/passif ou d’un certain niveau de capitalisation.

De nombreuses compagnies d’assurance ont recours à la réassurance pour gérer leur risque de solvabilité. La réassurance est une assurance qu’une compagnie d’assurance achète auprès d’un autre assureur. Elle contribue à répartir le risque de pertes et peut améliorer la solidité financière d’un assureur en augmentant sa marge de solvabilité.

Comment fonctionne le 3ème pilier ?

Le 3ème pilier est un produit d’assurance qui contribue à protéger les assurés des conséquences financières d’une maladie grave. Il verse une somme forfaitaire si le titulaire de la police reçoit un diagnostic d’une maladie grave spécifiée, qui peut être utilisée pour aider à couvrir les coûts du traitement, apporter des changements à son mode de vie ou simplement fournir une sécurité financière en cas de besoin.

Il existe un certain nombre d’assureurs différents offrant une couverture contre les maladies graves, et la couverture et les avantages peuvent varier considérablement d’un assureur à l’autre. Il est important de bien comparer les polices pour vous assurer d’obtenir le niveau de protection adapté à vos besoins.

Lorsque vous envisagez une police du troisième pilier, il est important de réfléchir à la raison pour laquelle vous auriez besoin de l’argent si vous tombiez gravement malade. En auriez-vous besoin pour couvrir vos frais médicaux ? Pour remplacer les revenus perdus ? Pour payer des modifications à domicile ou d’autres adaptations?

Le montant du 3ème pilier que vous choisissez doit être basé sur vos besoins et circonstances spécifiques. Vous pouvez également envisager de souscrire une couverture supplémentaire par le biais d’une police d’assurance maladie grave autonome ou d’une police de protection du revenu.

Qui est éligible à un 3ème pilier ?

Pour pouvoir bénéficier d’une assurance 3e pilier, vous devez être salarié en Suisse et être titulaire d’un permis B ou C. Si vous êtes travailleur indépendant, vous pouvez également bénéficier de ce type d’assurance.

Quels sont les avantages du 3ème pilier ?

L’assurance 3e pilier présente de nombreux avantages, mais certains des plus notables incluent :

  • La possibilité de compléter vos revenus à la retraite : L’assurance 3e pilier peut vous aider à compléter vos revenus à la retraite, ce qui peut être un énorme avantage.
  • La possibilité d’économiser de l’argent sur les impôts : L’assurance 3e pilier peut également vous aider à économiser de l’argent sur les impôts, car elle est considérée comme un placement à imposition différée.
  • Le capital décès : L’un des plus gros avantages de l’ assurance 3ème pilierest le capital décès. Cette prestation peut aider financièrement vos proches si vous deviez décéder.

Quels sont les coûts et les exigences d’un 3ème pilier ?

Il existe trois principaux types de coûts associés à une assurance 3ème pilier : la prime, le capital décès et la valeur de rachat.

La prime est le montant d’argent que vous payez pour maintenir la police en vigueur. Il est généralement payé mensuellement, mais peut également être payé annuellement ou semestriellement.

Le capital décès du 3ème pilier est le montant d’argent qui sera versé à vos bénéficiaires à votre décès. La prestation de décès peut être utilisée pour couvrir les dernières dépenses, rembourser des dettes ou subvenir aux besoins futurs de votre famille.

La valeur de rachat est la partie de la prestation de décès sur laquelle vous pouvez emprunter pendant que vous êtes encore en vie. La valeur de rachat augmente avec le temps et peut être utilisée pour des dépenses comme des dépenses d’urgence ou un revenu de retraite.

Conclusion

Si vous êtes à la recherche d’une assurance qui vous couvrira en cas de perte d’emploi, alors l’assurance 3e pilier est certainement quelque chose que vous devriez envisager. Non seulement cela vous procurera une sécurité financière dans le cas où vous perdriez votre emploi, mais cela peut également vous donner la tranquillité d’esprit en sachant que vous et votre famille êtes pris en charge. Nous espérons que cet article a aidé à expliquer ce qu’est l’assurance 3ème pilier et pourquoi c’est une couverture si importante à avoir.

 

Comments are closed